Paris
info@defenseursdesdroits.fr

De quoi s’agissent les frais de notaire pendant un achat immobilier

Comment défendre ses droits

De quoi s’agissent les frais de notaire pendant un achat immobilier

Les frais de notaire sont inséparables d’une procédure d’achat d’un bien immobilier. Vous devrez en effet intégrer les montants à verser pour cela dans votre budget. N’oubliez pas de prendre certains points en compte pour payer convenablement les frais de notaire. Vous pouvez en effet vous informer sur les composants des frais de notaire.

Les frais de notaire contiennent l’émolument

L’écoulement concerne principalement la somme que le notaire doit percevoir en fonction de la prestation qu’il vous offre. Le tarif est normalement réglementé par l’État. À noter que le montant sera toujours le même, peu importe le notaire qui s’occupe de votre dossier.

Il faut savoir que la somme à payer peut être fixe ou proportionnelle. Le notaire doit en tout cas se baser sur un barème pour déterminer le taux à appliquer. Vous devrez alors prendre en compte les conditions suivantes :

  • 3 870 % pour un bien de 6 500 € au maximum.
  • 1,596 % entre 6 500 et 17 000 €
  • ●       1,064 % entre 17 000 et 60 000 €
  • 0,799 % pour un achat de plus de 60 000 €

Prenez de ce fait le temps de vérifier le coût du logement que vous voulez acheter.

Les débords et les honoraires dans les frais de notaire

Il faut savoir que l’honoraire du notaire peut impacter sur les frais que vous devrez payer. Il peut par exemple se limiter à une consultation juridique ou aller plus loin dans son intervention. Vous êtes libre de discuter avec le notaire pour obtenir à l’avance une idée du montant que vous devrez payer.

Il ne faut pas non plus négliger les débours avant de faire le calcul des frais de notaire. Ceux-ci concernent en particulier les sommes que ce dernier a déjà avancées pour le traitement de votre dossier.

Les débours peuvent par exemple concerner la rémunération des intervenants sans oublier le coût de vos documents. Il ne faut rien négliger pour éviter les mauvaises surprises pendant le calcul des frais. Le notaire peut être joignable à tout moment.

D’autres points à savoir sur les frais de notaire

Il ne faut pas négliger les droits et les taxes dans votre calcul des frais de notaire. Les sommes que vous verserez seront normalement reversées auprès de l’État par le notaire. Les collectivités territoriales percevront aussi une partie des montants que vous verserez auprès du notaire.

Ainsi, vous n’aurez plus à verser aucun sou auprès de la mairie ou votre département, mais aussi votre région. Cela est aussi valable pour la collectivité d’outre-mer ou avec un statut particulier.

Les droits d’enregistrement font partie des montants que vous devrez payer. Le notaire peut vous octroyer une remise totale ou partielle si sa prestation coûte plus de 150 000 €. N’oubliez pas que vous pouvez demander un devis auprès du notaire avant de vous lancer. Vous pourrez aussi obtenir un état prévisionnel du prix de l’opération selon la situation.

Comment se fait le calcul des frais de notaire ?

Vous devez savoir que le calcul des frais de notaire repose sur le coût de la propriété que vous voulez. Il ne faut pas non plus négliger l’état du bâtiment. Vous pouvez par exemple acheter une nouvelle ou une ancienne construction. Le taux des frais de notaire peut en effet dépendre de ce critère.

Certes, il est impossible de négocier les tarifs à payer auprès de l’intervenant. Mais, vous pouvez toujours discuter des parts avec le vendeur si vous le souhaitez. Ce dernier peut parfaitement prendre une partie de la totalité du montant selon votre capacité de négocier.

Notez par ailleurs que le notaire peut vous donner un résultat du calcul au moment d’authentifier l’acte de vente. Vous avez aussi la possibilité de demander des aides financières pour régler la note.

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire