Location,TX 75035,USA
+1234567890
info@yourmail.com

Comment envisager une garde alternée lors d’un confinement ?

Comment défendre ses droits

Comment envisager une garde alternée lors d’un confinement ?

Depuis mars 2020, la France est frappée de plein fouet par une crise sanitaire. Trois confinements et de nombreuses restrictions ont pu rythmer le quotidien des habitants. Ils doivent désormais jongler avec les gestes barrières, mais également le fameux « pass sanitaire ». Au vu des statistiques dans le monde entier, certains craignent un retour de cet enfermement qui a été très mal vécu par de nombreux Français. Il est donc judicieux de se renseigner dès maintenant concernant la garde alternée pendant le confinement si toutefois cela devait se reproduire.

Comment se déroule une telle garde alternée ?

Lorsque le gouvernement décide de bloquer les Français dans leur domicile, ils ne peuvent pas sortir, sauf avec une attestation de déplacement. Il faut toutefois se questionner sur les possibilités par rapport au droit de visite et à la garde alternée avec un hébergement chez la maman puis chez le papa. Un décret du 16 mars 2020 a permis aux foyers d’en apprendre un peu plus sur ce sujet. 

  • Il mentionnait les déplacements pour les motifs familiaux impérieux comme la garde d’enfants ou l’assistance aux personnes vulnérables.
  • De ce fait, les parents séparés qui profitaient à l’époque d’une garde alternée pouvaient se déplacer pour récupérer les enfants.
  • Par conséquent, la garde alternée n’a pas été remise en cause par les confinements, il suffisait de remplir l’attestation et de choisir le bon motif.

Si toutefois, la crise sanitaire repart en France, vous saurez désormais que la garde alternée est tout à fait possible. Vous ne devez donc pas garder votre enfant s’il doit se rendre chez sa maman ou son papa, le confinement ne change pas les règles qui ont pu être établies à l’amiable ou devant le juge aux familles. Il y a toutefois le risque de contamination qui ne doit pas être négligé surtout lorsque le parent peut avoir une immunité plus faible. 

Quelques conditions à prendre en compte pour la garde alternée

Lorsque les deux parents sont assez proches, le confinement ne remet pas en question la garde alternée. Par contre, lorsque les deux logements sont très éloignés et si une limitation des déplacements entre les régions est votée, il faut se renseigner auprès des autorités compétentes pour savoir si la garde peut être validée ou non. Dans tous les cas, c’est l’intérêt de l’enfant qui prime sur tout, et même la crise sanitaire. Les parents doivent par exemple faire preuve de bon sens afin de prendre la meilleure décision pour que l’enfant puisse évoluer dans des conditions optimisées.

Ces confinements ainsi que la crise sanitaire n’ont pas été problématiques seulement pour les adultes, car les enfants ont aussi souffert de stress et d’anxiété. Il est donc judicieux de réfléchir au cas par cas pour cette garde alternée. Si toutefois l’un des parents est malade et atteint du Covid-19, il paraît comme judicieux de ne pas présenter l’enfant pour limiter le plus possible la propagation du virus.

De plus, si le papa ou la maman exerce un métier à risque avec un fort potentiel de contamination, la garde alternée peut à nouveau être revue.

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire