Location,TX 75035,USA
+1234567890
info@yourmail.com

Tout savoir sur la consultation d’avocat

Comment défendre ses droits

L’intervention
d’un avocat est nécessaire afin de trouver solutions à certaines questions qui
préoccupent. On peut par exemple citer la négociation d’un accord, la présence
au tribunal, la saisie de comptes bancaires, la création d’une société, l’envoi
d’une mise en demeure à son adversaire, etc. Avant d’en arriver là cependant,
il est nécessaire de le contacter et de réaliser une consultation.

Comment doit se passer une consultation d’avocat ?

Lors d’une
consultation, le justiciable devrait exposer son cas en ne cachant rien à son
avocat. D’ailleurs, il faut savoir que ce dernier est soumis à un strict secret
professionnel. On peut ainsi tout lui dire étant donné qu’il n’a pas le droit
de le relever. Connaitre les moindres détails lui permettra par ailleurs de
faire l’analyse de la situation en la confrontant aux règles de droit et de
déduire une solution favorable à son client.

Lors de cette
entrevue, il proposera effectivement une convention d’honoraires, un contrat
décrivant les actions qu’il compte mener pour le justiciable, leurs tarifs et
les possibilités de paiement : fixe, au résultat, échelonnement…
Toutefois, il est nécessaire de savoir que ce juriste ne peut pas être rémunéré
uniquement en fonction du résultat obtenu.

Coût de la consultation d’un avocat

Étant donné
que le professionnel en question est libre de fixer son tarif, le prix d’une
consultation est donc variable d’un avocat à l’autre. Son code déontologique stipule
qu’il a totalement le droit de déterminer ses honoraires « selon la fortune du client… » Pour l’aide juridictionnelle
cependant, elle est gratuite pour les personnes à faible revenu.

Certains
avocats ne proposent pas des frais pour les consultations lorsqu’il y a des
procédures à engager. C’est également le cas quand le client est un habitué ou
qu’il s’agisse de simples renseignements très rapides. En général, un conseil
juridique sera facturé entre 150 euros et 250 euros. Le tarif peut parfois
grimper lorsqu’on est en face d’un expérimenté.

La préparation de sa consultation avec son avocat

Afin
d’économiser son temps, il est nécessaire que l’avocat puisse rapidement
comprendre le dossier. C’est de cette manière qu’il sera en mesure de trouver
le plus vite possible ou de mettre au point immédiatement les solutions les
plus adaptées. Pour préparer une consultation, il faut d’abord lui expliquer le
contexte : nom et coordonnées des parties, des avocats adverses, les
démarches et courriers réalisés. Il est notamment nécessaire de disposer de
pièces justificatives de sa situation. Si on en a, il faut également celles de
l’adversaire, sans oublier les jugements, les requêtes ou autres documents
judiciaires.

Si l’avocat ne convient pas

Beaucoup
consultent en effet un avocat et ne sont pas satisfaits de ses résultats ou de
ses approches. Dans ce cas, ils se demandent s’ils peuvent ou non changer. Bien
sûr, si le client n’est pas satisfait de son avocat, il peut toujours demander
à un autre de prendre en charge son affaire. Ce dernier contactera alors son
confrère qui devra lui transmettre l’ensemble du dossier.