Paris
info@defenseursdesdroits.fr

Avocat en droit de la famille : 3 bonnes raisons de le solliciter

Comment défendre ses droits

Avocat en droit de la famille : 3 bonnes raisons de le solliciter

Le droit accompagne les individus dans tous les moments de leur vie. Ainsi, dans un contexte familial, des incompréhensions de diverses natures peuvent naître. Dans ces cas, il est dispensable pour les personnes en conflit de se pourvoir d’une assistance juridique qualifiée. À cet effet, l’avocat en droit de la famille se présente comme un allié incontournable dans des litiges familiaux, notamment par ses conseils avisés. Pourquoi solliciter un avocat spécialisé en droit de la famille ? Cet article vous fait découvrir les différentes situations dans lesquelles l’assistance d’un avocat en droit de la famille se révèle indispensable.

Dans le cadre d’un divorce

Le divorce entérine la fin d’une union entre deux conjoints légalement mariés. Il demeure une décision difficile à prendre en raison des nombreux moments de bonheur que les époux ont partagés ensemble. Mais lorsque ces derniers n’arrivent plus à s’entendre, le divorce devient inévitable. Chacun des conjoints doit alors recourir à un avocat en droit de la famille pour garantir la défense de ses droits et de ses intérêts. L’avocat spécialisé en droit de la famille a trois principales missions : celles de conseiller ses clients, de les représenter et de les assister en cas de besoin devant les instances judiciaires.

Il est préférable pour les époux d’opter pour un divorce par consentement mutuel, car cette procédure se révèle moins onéreuse et demeure plus discrète. Aidés de leurs avocats respectifs, les ex-joints tâcheront de s’accorder sur les termes de leur rupture, notamment le partage des biens et la garde des enfants. Mais si les époux ne trouvent pas à un accord, le litige est reconduit devant le Juge aux Affaires Familiales pour une procédure de divorce en contentieux. Là encore, l’assistance d’un avocat demeure importante et peut même être exigée selon le cas.

Par ailleurs, l’avocat spécialisé en droit de la famille peut également apporter ses savants conseils dans le cadre d’une séparation entre des conjoints restés dans un état de concubinage.

Pour des affaires successorales

Suite au décès d’un proche, la question de la succession reste l’une des plus délicates. Malheureusement, elle donne parfois lieu à des débats houleux et même à des affrontements lorsque le regretté n’a pas pris le soin de mettre de l’ordre dans ses affaires avant de mourir. L’utilité d’un avocat en droit de la famille dans de pareilles circonstances peut donc être à la fois préventive et curative.

Dans la première hypothèse, l’avocat en droit de la famille demeure le meilleur conseiller pour préparer sa succession. Il vérifie que le testament est bien rédigé et déposé auprès d’un notaire. Il peut également aider ses clients pour des questions relatives à un changement de régime matrimonial ou de donation de biens leur appartenant.

De même, toute personne peut consulter un cabinet d’avocat lorsqu’elle s’estime lésée par le partage de biens d’un proche décédé ou qu’elle n’en bénéficie pas. Si ses allégations sont fondées, ses avocats useront de tous les moyens légaux pour la faire rentrer dans ses droits.

Pour procéder à une adoption

Dans le cadre d’une adoption, l’assistance d’un avocat en droit de la famille se révèle indispensable. Elle se présente parfois comme l’unique solution pour des couples ne pouvant concevoir normalement. Toutefois, les procédures d’adoption obéissent à des règles particulières et peuvent différer selon qu’il s’agit d’une adoption simple ou une adoption plénière. Les couples demandeurs doivent pour cette raison se référer à des avocats spécialisés pour s’informer sur les démarches à suivre. 

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire